eglise-saint-romain copieElle a été fondée en Janvier 2010, suite à une proposition faite à notre curé, le père Blin, qui, à mon avis, ne demandait qu'à être convaincu. Il a fait une annonce à la messe dominicale qui suivait notre entrevue, et a fait paraître un petit article dans la feuille paroissiale mensuelle intitulée « TRAIT d'UNION ».

A la première répétition le 14 Janvier 2010 ; nous étions une vingtaine. Le nombre de choristes s'est ensuite stabilisé à HUIT : Agnès, Béatrice, Catherine, Danièle, Damien, François, Jean-Marc et Jean dont sept sont de la Paroisse. Nous cherchons à attirer de nouveaux choristes .

En l'espace de deux ans , au cours d'une soixantaine de répétitions hebdomadaires, sauf vacances scolaires, ce petit groupe a d'abord vaillamment appris les rudiments de la notation grégorienne, des modes, de la rythmique, de la prononciation du latin, de la psalmodie, afin de pouvoir aborder immédiatement l'application aux pièces à préparer pour les offices désignés par notre curé.

La méthode est avant tout pragmatique : on apprend « sur le tas » en chantant directement « dans le texte ». Les éléments théoriques se dégagent au fur et à mesure des difficultés et des questions qu'elles font naître. Ce faisant, néanmoins, la rigueur est de mise ; on ne  simplifie  rien, on doit y arriver à tout prix. Pour cela chaque phrase ou chaque élément de phrase est décortiquée puis rabâchée jusqu'à ce que le résultat soit obtenu. Dans ces exercices la plus grande attention est attachée au texte, à sa compréhension, à sa signification spirituelle, à la symbolique de la mélodie et à sa signification musicale par rapport au texte.

Pour la mélodie et la rythmique nous suivons Solesmes plutôt que les nouvelles interprétations neumatiques. Notre livre de base est le Missel Grégorien de Solesmes 1985, mais nous nous référons si nécessaire au Graduale Triplex. En outre l'écoute des pièces à préparer sur les sites internet Christus Rex, Musica sacra ou Musique Liturgique est très utile pour bien se les mettre en oreille entre les répétitions.

Ainsi cette schola, renforcée par des éléments de la SaintMaur et du choeur de VdA, a pu assurer, en forme ordinaire du rite romain, les chants de 17 messes et de l'office de la passion du Vendredi Saint. Au cours de ces offices, la schola dialogue avec l'assistance pour les Kyriales connus : le XI Orbis factor et le VIII de Angelis, Credo III, et les Salve Regina, Alma Redemptoris mater, Regina Coeli chantés après nos messes.

Pour les pièces plus élaborées du « propre » nous essayons de travailler à fond l'Introït , l'Alleluia ou le graduel/verset et la Communion avec son psaume. Nous laissons habituellement l'Offertoire à notre excellent organiste Mathias, et les Traits et Graduels compliqués à nos amis de Saint Maur auxquels nous nous joignons mezza voce en attendant d'être nous-mêmes capables de les bien chanter à pleine voix.

Notre ligne de conduite dans tout cela est d'être les serviteurs de la liturgie romaine dans ce qu'elle a de plus beau pour élever toute l'assistance vers Notre Seigneur.

Vous pouvez contacter Jean Mériel, fondateur et 1er chef de choeur.

Ou Antoine Phan, chef de choeur. 

 

Mise à jour le Mercredi, 22 Février 2012 18:31

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir